Non classé

  • LA UNION EUROPEA Y EL RETO DEL ESTADO DE DERECHO

    Dirigé par Susana Sanz Caballero, l’ouvrage est le résultat d’un effort collectif de réflexion sur des différents aspects de la dérive anti-démocratique observée en Europe. L’objectif est d’apporter au débat scientifique et social des éléments et des signes à travers lesquels se manifeste cette crise de l’Etat de droit pour mieux la combattre. À cette fin, chaque chapitre traite d’une situation, d’un problème ou d’un pays spécifique qui constitue un événement de non-conformité ou, à tout le moins, un risque de non-conformité. Les chapitres ont été divisés en deux sections. La première s’occupe de différents éléments ou signes de la crise des valeurs à un niveau général dans l’UE, sans référence spécifique à un État en particulier. La deuxième section, quant à elle, se concentre sur des études de cas spécifiques comme ceux de l’Espagne, de la Hongrie, de la Pologne et de la Croatie écrits par des spécialistes dans chacun de ces pays. L’objectif final n’est autre que de dénoncer la situation sans précédent que vit l’Europe, en utilisant les principales armes dont dispose un chercheur, à savoir, l’étude et l’analyse rigoureux de certaines des manifestations les plus claires de cette crise, par exemple les atteintes à l’indépendance de la justice, la violation du droit de réunion, la corruption généralisée ainsi que les reculs dans l’égalité entre les hommes et les femmes et le respect des minorités.